· 

À Lyon les vélos se mettent au vert

 

 

Vous avez peut-être remarqué ces vélos verts dans Lyon.


Ce sont les "Gobee-Bike" du nom d’une start-up franco-honkongaise. Les vélos sont géolocalisés sur votre téléphone portable (iOs ou Androïd), un code permet de débloquer la roue arrière au moment de la réservation.

 

Pas d’abonnement mais il faut verser une caution de 15 € à la première réservation. Chaque demi-heure de location coûte 50 centimes. Un fois arrivé à destination on laisse le vélo où l’on veut et on doit ré-enclencher le verrou pour stopper la facturation.

 

Problème, ces vélos sont abandonnés un peu partout et pas forcément à des endroits appropriés.

 

                                                         (texte et photo : Pierre Gremilly)

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Jean-Pierre Philbert (mardi, 09 janvier 2018 16:58)

    Reims, Lille et Bruxelles désertés par les vélos verts: le fait de les abandonner n'importe où leur a été fatal. Ainsi, par exemple à Reims, plus de 300 sur 400 ont été volés, vandalisés et mis hors d'usage. Les promoteurs de "l'expérience" ont préféré jeter l'éponge.
    Cette "start-up" profite d'un vide juridique pour tenter d'envahir nos villes.

  • #2

    Gilles Lagrion (mardi, 09 janvier 2018 17:17)

    L'idée de départ de cette start-up était bonne mais il fallait être inconscient pour se lancer dans une telle aventure en ne prenant pas en compte le manque de respect de nombreuses personnes (vols, dégradations et abandons n'importe où). L'activité est arrêtée à Lille mais poursuivie (pour encore combien de temps ?) à Paris et Lyon. Difficile aussi de comprendre comment la municipalité a pu autoriser ce genre de prestation !!!