· 

SEL interroge M. Michel Le Faou sur le dossier Moncey/Paul-Bert

Extrait du compte-rendu de la rencontre de SEL du 21 décembre 2017 avec M. Michel Le Faou :

 

"Michel Le Faou veut rester prudent sur l'aménagement de la place Ballanche. La solution serait de démolir le "petit" CLIP mais son rachat et sa démolition coûteraient très cher. La situation va donc rester gelée à long terme.

 

Il y a effectivement eu un appel d'offre du maître d'ouvrage "Métropole" en septembre 2017 pour étudier l’aménagement de l’ensemble de la promenade Moncey mais nous n’avons échangé que sur le réaménagement de la place Ballanche parce que "c’est là le cœur du délit" comme l’a qualifié M. Le Faou.

 

En réponse à une question posée sur les 9 scénarios envisagés pour l’aménagement de la place Ballanche (conservant une variante ''AVEC démolition'' des immeubles 9-11 rue Paul Bert & 10-12 rue Moncey malgré la nette opposition des habitants et du Conseil Citoyens) M. Le Faou a reconnu l’existence d’une opposition et Nicolas Magalon a souligné l’intérêt de la simulation en 3D (aménagement de la place Ballanche sans le "petit CLIP") proposée par le Conseil Citoyens. Si l’appel d’offre maintient l’option ''AVEC démolition'' c’est parce que, ajoute M. Le Faou : « Je m’y étais engagé ».

 

M. Le Faou n’a pas explicitement énoncé qu’il n’y aura pas de démolition des immeubles Moncey/Paul-Bert. Il a rappelé que des élus (dont Thierry Philip, maire du 3e) se sont prononcés contre cette démolition mais que lui-même n’était pas d’accord, et que, quoi qu’il en soit, la décision relevait du conseil de la Métropole.

 

L’information nouvelle donnée est que les propositions des maîtres d’œuvre déjà parvenues aux services d’urbanisme seront examinées à partir de janvier 2018.

 

Les bâtiments, s'ils sont conservés, pourront être remis entre les mains d'un bailleur avec un bail emphytéotique de 60 ans... ce qui ne coûterait pas cher à la Métropole et au bailleur selon M. Le Faou."


Écrire commentaire

Commentaires : 0