· 

"Rotonde" de Perrache : la belle oubliée des trains

 

À quelques pas de l'ancien arsenal du cours Suchet, il reste un des derniers témoins du riche passé industriel et ferroviaire de Perrache : la "rotonde" de la SNCF, avec sa plateforme arrondie et son hangar en quart de cercle.  Elle servait autrefois à l'entretien et au retournement des locomotives grâce à un pont roulant pivotant au dessus de la plateforme.

 

Cette rotonde date sans doute de la construction de la gare ouverte en 1857. Elle figure déjà sur les plans parcellaires de 1874, les plus anciens visibles sur le site des archives municipales de Lyon. La plaque tournante était indispensable pour le retournement des machines à vapeur qui n'ont qu'un poste de commande contrairement aux machines diesels et électriques qui peuvent se conduire des deux côtés. Depuis l'abandon de la vapeur, la rotonde était surtout utilisée pour mettre à l'abri  des  locotracteurs et quelques engins de maintenance.

 

Il y a deux autres plaques tournantes avec  rotonde à la Mouche et à Vénissieux. Celle de Vaise, n'existe plus depuis longtemps, sans doute n'a-t-elle pas été reconstruite après le bombardement de 1944.

Merci à Alain Millot pour ces informations.

 

Au centre de l'image : la "rotonde" (source : Google Earth)
Au centre de l'image : la "rotonde" (source : Google Earth)

Aujourd'hui, la rotonde de Perrache ne sert plus à rien, elle est laissée à l'abandon et se dégrade inexorablement. Après le transfert du dépôt TCL de Perrache sur l'emplacement de l'ancien arsenal, les bâtiments de l'ancienne usine mécanique Satre seront transformés. Un cheminement piétonnier partant du quai Rambaud et passant sous la grande halle centrale, traversera la rue Claudius-Collonge et se poursuivra jusqu'au niveau de la rotonde. La question de son devenir va-t-elle alors se poser ?

 

L'accès à la rotonde à partir du cours Suchet est interdit, mais on peut facilement la voir au départ de la ligne Lyon-Saint-Étienne en empruntant à partir de la gare de Perrache la passerelle qui longe les Archives municipales et passe au-dessus de la rue Dugas-Montbel.



Photos : Pierre Gremilly

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Florent (vendredi, 02 mars 2018 13:47)

    L'arsenal était principalement à la place de l'actuelle gendarmerie Delfosse entre la rue Bichat et le cours Bayard au sud
    un minuscule entrepôt à coté de l'énorme arsenal que ce qui va devenir le nouveau dépôt de Bus de Perrache
    source : http://atelier-histoire.ens-lyon.fr/AtelierHistoire/episodes/view/201

  • #2

    Michel Locatelli (vendredi, 02 mars 2018 14:00)

    Merci pour votre commentaire, mais il me semble qu'il aurait été mieux situé dans un autre article de notre GAZETTE, spécifiquement consacré à l'arsenal
    https://www.lyonembellissement.com/2018/02/05/perrache-adieu-l-arsenal/
    Pour le reste entièrement d'accord avec votre observation.

  • #3

    Florent (vendredi, 02 mars 2018 14:59)

    De rien
    un plan de 1863 montrant la rotonde à 180°
    http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/lyon-confluent/dossiers/ill-02_69_0041_nuc.html
    alors qu'en 1843 il n'y en a pas
    http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/lyon-confluent/dossiers/ill-02_69_0038_nuc.html
    je peux commenter les différents bâtiments visibles sur la photo ci dessus et aujourd'hui détruits
    dans la cour en contre bas de la rotonde
    un bâtiment au toit plat de 2 étage = cabinet médical sncf (transféré place des archives)
    un bâtiment perpendiculaire au toit rouge = cantine + atelier au rdc (ex entrepot Compagnie des boissons )
    un bâtiment parallele au toit gris : bibliotheque , cafétaria , salles de sports ...
    angle rue dugas montbel et Claudius Collonge = foyer Stéphane mermet conducteurs , controleurs
    batiment carré en pierre non détruit : ancienne direction de la compagnie des boissons puis bureaux SNCF

    La rotonde servait l'entretien des machines, une fosse pour chaque voie
    le batiment y attenant servait de dortoir

  • #4

    Michel Locatelli (vendredi, 02 mars 2018 15:17)

    Un grand merci pour toutes ces précisions et les liens vers les plans. Vous avez raison, la photo de Google Earth date un peu. Plusieurs bâtiments ont disparu rue Dugas-Montbel et rue Claudius Collonge. Le bâtiment carré qui a été préservé rue Dugas-Montbel a une histoire très intéressante, il faisait partie de l'ancien entrepôt des liquides, puis de la douane. Serait-il possible d'avoir un contact direct pour en parler ?
    Vous pouvez nous envoyer un message par la rubrique CONTACT de notre site internet (cf en bas de page). Votre adresse mail ne sera pas rendue publique. Merci.

  • #5

    BOVRY Florian (vendredi, 21 septembre 2018 15:36)

    Bonjour,
    Je suis étudiant en 5eme année d'architecture intérieur à Lyon,
    Dans le cas de mon diplôme, je suis à la recherche de plans de la rotonde de Perrache ainsi que des plans de son bâtiment accolé.
    Auriez vous également un contact ou quelconque information importante à son sujet?
    Merci d'avance
    bonne journée
    florian.bovry@outlook.fr

  • #6

    Michel Locatelli (jeudi, 27 septembre 2018)

    Bonjour,
    Nous avons bien reçu votre message et nous vous en remercions.
    Concernant la rotonde de Perrache, nous n'avons pas d'élément plus précis que ceux qui figurent sur notre site internet que vous avez consulté.
    Je peux seulement vous conseiller deux ressources qui me semblent susceptibles de vous apporter une aide.
    https://ruedesfacs.hypotheses.org/1271
    site qui fait référence à un plan de la rotonde et renvoie à https://archiwebture.citedelarchitecture.fr/
    Association française des Amis des Chemins de Fer qui a une section Rhône-Alpes située 23 Rue Pierre Sémard à Lyon (7e)
    http://www.afac.asso.fr/
    Je vais transmettre votre message à un membre de notre association, ancien cheminot, qui vous contactera le cas échéant.
    Bien cordialement
    Michel Locatelli
    secrétaire de SEL