· 

Un fac-similé du portail des anciennes usines Berliet de Monplaisir

 

Avril 2015, consternation chez les défenseurs du patrimoine industriel de la ville de Lyon : on vient de démolir sans préavis le portail historique des anciennes usines Berliet, rue Audibert-et-Lavirotte (8e arrondissement). La logique immobilière aura eu raison de ce vestige ? Pas tout à fait, puisque 4 ans plus tard, une réplique de ce portail a été installée à proximité de l'emplacement d'origine. Pâle imitation disent les uns, c'est mieux que rien disent les autres...

 

Juste à côté, à l'angle de la rue des Hérideaux et de la rue rue Saint-Aignan, la nouvelle école Simone-Veil est en cours de construction. Le chantier sera terminé pour la rentrée de septembre. Souhaitons qu'un panneau pédagogique explique aux élèves quel est cet étrange monument qui domine leur cour de récréation.

 

Certains éléments du portail d'origine ont été préservés et remis en place, notamment la ferronnerie et le médaillon-mosaïque avec la célèbre locomotive qui fut longtemps l'emblème de la marque Berliet.

La réplique du portail Berliet, juin 2019. Photos : Gisèle Chapiron, Michel Locatelli (un clic pour agrandir)


Logo Berliet à partir de 1959
Logo Berliet à partir de 1959

En 1902, Marius Berliet rachète les anciens ateliers de la société de construction automobile Audibert-Lavirotte au n° 12 rue des Quatre-Maisons dans le 8e arrondissement, rebaptisée rue Audibert-Lavirotte en 1928. En 1904, Marius Berliet rencontre le président de l'American Locomotive Company de Broadway qui lui offre 500.000 francs en échange de la licence de construction des châssis Berliet. La locomotive avec son "chasse-buffles" devient alors l'emblème de la marque Berliet et le restera jusqu'au bout sous des formes stylisées.

 

Le site de Monplaisir-Lavirotte, intégré au groupe RENAULT Véhicules Industriels en 1978, restera en fonctionnement jusque dans les années 1980. Les locaux seront alors affectés à différents usages : magasin de vente automobiles, atelier de carrosserie, bowling, etc, avant de faire l'objet d'une complète restructuration immobilière à partir de 2014.


Le portail d'origine, quand il y avait encore ici des ateliers de réparation automobiles


À l'angle de la rue Marius-Berliet et de la rue Saint-Aignan, la grand halle des usines Berliet a été en partie préservée.

Elle sera entièrement consacrée au sport.


Écrire commentaire

Commentaires: 0