· 

Mise en vente du château de Fléchères

 

Une de nos adhérentes nous signale qu'un des joyaux historique et architectural de la Dombes, le château de Fléchères à Fareins, est à vendre. Les propriétaires, la famille Simonet-Lenglart, qui possède aussi le château de Cormatin en Saône-et-Loire ne peuvent plus faire face aux charges de fonctionnement et d'entretien du château. La baisse du nombre des visites est en partie la cause de cette situation.

 

Souhaitons que le prochain acquéreur saura préserver le cadre et l'architecture exceptionnels de cet édifice du XVIIe siècle classé Monument historique, et qu'il restera ouvert au public.

 

SEL avait organisé pour ses adhérents une visite du château de Fléchères en 2017. Voici quelques photos souvenir de cette visite. Il est encore possible de visiter le château au mois d'août, les après-midis de 14h à 17h30. Profitez-en pendant qu'il en est encore temps.

(Photos : Michel Locatelli)


L'Histoire du château de Fléchères a fait l'objet d'un article très bien documenté, accessible en ligne : 

 

Le château de Fléchères : état des connaissances actuelles sur un fleuron du patrimoine

Sébastien Vasseur

In Dix-septième siècle 2005/3 (n° 228), pages 547 à 562

 

Retenons quelques dates clés de cet article :

- 1606 : achat du domaine de Fléchères par Jean Scève, receveur général des finances du Lyonnais, échevin de Lyon, qui fait reconstruire le château sur les dessins du Frère jésuite Étienne Martellange (l'architecte de l'Hôpital de la Charité à Lyon) et le met à disposition du culte protestant.

- 1632 : Mathieu I Scève, cousin et héritier de Jean Scève, également échevin et prévôt des marchands, fait réaliser le décor intérieur à fresque par l'artiste italien Pietro Ricchi. Le château passe ensuite à son petit-fils Matthieu II Scève, un autre prévôt des marchands, et il restera dans la descendance de la famille Scève jusqu'au XXe siècle.

- 1985 : le château est racheté par un particulier qui voulait en faire une résidence d'une centaine de logements, mais le projet ne sera pas réalisé suite à un recours juridique.

- 1998 : le château est racheté par Marc Simonet-Lenglart qui entreprend sa restauration et l'ouvre à la visite.

 

Pour compléter ces données historiques, ajoutons que :

- le nom de Matthieu I Scève figure sur une plaque gravée, datée de 1609, dans la cour du musée de l'Imprimerie

- Matthieu II Scève, le petit-fils de Matthieu I, a racheté en 1683, la maison du 11 rue Saint-Jean, qui avait antérieurement appartenu à la famille du poète Maurice Scève et dans laquelle celui-ci a peut-être vécu.


Écrire commentaire

Commentaires: 0