Réalisée par l’Atelier Ruelle, l'Esplanade Moncey offre aux riverains et promeneurs un îlot de fraîcheur dans un quartier peu végétalisé. Le jardin met en valeur les trois majestueux platanes entourés de 27 arbres et plantations basses. Des tables de pique-nique, des bancs et une station Vélo’V complètent cet aménagement qui a fait l'objet de nombreuses...

21 juillet 2020
Le quartier de la Part-Dieu est en plein bouleversement. Le jour, c'est le règne des engins de chantier et le ballet des grues. Même la nuit impossible de les oublier : elles se parent d'un flamboiement électrique qui transperce l'obscurité du ciel. Le spectacle ne manque pas d'une certaine beauté, mais à quel prix, et avec quelles conséquences ? Gaspillage d'énergie, pollutions lumineuses, perturbation des animaux nocturnes, gène des riverains.... les problèmes sont nombreux, et...

Insolite · 20 juillet 2020
De la rue Ferdinand-Rey au passage Tiaffay les artistes nous rappellent qu’il faut porter le masque. Mylla sème ses fleurs dans les rues et sur la façade du salon de coiffure de la place de la Croix Rousse. Sedlex lâche des papillons au gré du vent et Zacharie Bodson réinvente le Petit Prince. Le cerveau d’Adela va se brancher sur le coeur de son amoureux et à côté T.O. nous inonde de « je t’aime ». les Paper Boys s’installent à la Condition des Soies alors que Kaley réinvestit...

Insolite · 20 juillet 2020
Bien entendu vous avez déjà, consulté les horaires sur les panneaux disposés le long des lignes de bus mais avez-vous eu la curiosité de regarder ce qui se cache au verso ? Ils nous montrent de superbes vues de Lyon… Cherchez-les bien, ils disparaissent petit à petit pour être remplacés par un mobilier urbain plus moderne mais moins imagé.

Patrimonial · 22 juin 2020
À peine rénovée la place Louis Pradel est redevenue le lieu de prédilection des "skaters" qui dégradent à tout va. La pyramide des Lyonnais est à nouveau transformée en poubelle et urinoir, les plaques sont descellées, taguées. Faudra-t-il entourer de grilles les statues de l’espace public ? Et il n’y a toujours aucune indication sur la nature et l’auteur de ces oeuvres, alors qu’Ipoustéguy...

Insolite · 22 juin 2020
Décidément la rue des Tables Claudiennes nous réserve de belles surprises. Si à l’ouest nous avons vu renaître l’Enfant qui Pisse, l’est nous offre une autre vision de l’art de la rue. Autrefois taguée et re-taguée au fil de l’inspiration des graffeurs et aujourd’hui métamorphosée à la demande des propriétaires par l’artiste breton PAKONE, la façade de la maison nous entraîne dans un univers...

21 juin 2020
Il y a 80 ans, les 19 et 20 juin 1940, l'armée allemande massacrait une centaine de soldats africains du 25e Régiment de tirailleurs sénégalais, dans la région de Chasselay, avec un acharnement barbare que rien ne justifiait sur le plan strictement militaire, sinon un racisme proclamé au sein du commandement allemand. Dès 1942, les corps retrouvés ont été rassemblés dans une nécropole : le Tata sénégalais de Chasselay où chaque année se déroulent...

Le progrès fait rage · 18 juin 2020
L'abus d'anglicismes est dangereux pour la santé... de notre langue, à consommer avec modération. En voici un bel exemple, photographié ces jours à Lyon, boulevard des Brotteaux. Chez Ricard on ne naît plus, on born...

Patrimonial · 18 juin 2020
L'horloge Charvet, dite aussi "horloge aux Guignols", a été retirée de sa place historique de la rue de la Poulaillerie, comme l'attestent ces photos prises le 17 juin. Elle sera restaurée par Philippe Carry "l'horloger de Saint Paul" avant d'être installée à l'entrée des Musées Gadagne, sur la façade extérieure, ce qui permettra au public de l'admirer en toute liberté. La proximité du Musée des Arts de la Marionnette rend ce choix doublement judicieux. Si tout se passe bien...

Le progrès fait rage · 13 juin 2020
Nouvelle peau, nouveau nom. Le Centre commercial de la Part-Dieu a vécu. C'est maintenant un Centre de shopping. Voilà qui change tout ! Centre commercial c'était vraiment ringard, has-been. Centre de shopping, c'est in, c'est B to C. Nul doute que cela attirera une nouvelle clientèle jeune, branchée, internationale, avide de shops plutôt que de boutiques ou de magasins. Mais pourquoi s'arrêter...

Afficher plus