La Guillotière (1)

 

À la croisée des chemins


1, rue de la Madeleine
1, rue de la Madeleine

 

 

 

 

 

La Guillotière, ancienne commune dauphinoise, devenue faubourg puis arrondissement et finalement un quartier de Lyon, s'est d’abord développée face à Lyon, le long de voies de circulation en direction de la Méditerranée et de l’Italie, via les Alpes, voies dont certaines existaient déjà à l'époque Romaine.

 


l'ancien château de la Buire
l'ancien château de la Buire

 

 

 

 

 

 

Populaire depuis toujours, ayant su constamment accueillir une population précaire souvent défavorisée, La Guillotière, autrefois quartier repoussoir de Lyon, à la mauvaise réputation, tend aujourd’hui à “s’embourgeoiser” comme le montre la construction de nombreux immeubles, résidentiels ou de bureaux, de bon standing, en lieu et place de friches industrielles.

 


142, Grande Rue de la Guillotière
142, Grande Rue de la Guillotière

 

 

 

 

Il reste cependant quelques ilots, conservant la trace du réseau premier des circulations, et de modestes bâtiments liés aux activités et aux modes de vie des siècles passés, sur le parcours proposé à la balade :

      - entre l’actuelle place Stalingrad et le quartier Saint-Louis, secteur qui constitue

        le cœur et l’origine du bourg,

     - en empruntant la fameuse Grande Rue de La Guillotière qui, comme le souligne

        l’agence d’urbanisme de la COURLY, dans une étude de 1982, est “une entité

       qui appartient désormais au patrimoine lyonnais”.


Balcon de la maison des Compagnons
Balcon de la maison des Compagnons

Photos : Louise le Goaëc