Bords de Saône, rive droite

 

Du pont la Feuillée au pont Bonaparte

 

Au cours de cette visite nous découvrirons comment la Saône fut au cœur de l'histoire de Lyon, le moteur économique et commercial de la ville, mais aussi un lieu de rassemblement et de fêtes... Les aménagements actuels rendront-ils à la rivière et à ses rives l'attrait qui en a fait longtemps la vitrine de prestige de la ville ?


Plan scénographique de la ville de Lyon vers 1550 : le quartier de l'ancienne douane et de l'hôpital Saint Eloi
Plan scénographique de la ville de Lyon vers 1550 : le quartier de l'ancienne douane et de l'hôpital Saint Eloi

 

 

Le parcours nous mènera du pont de la Feuillée au pont Bonaparte, sur la rive droite de la Saône. Au fil de la visite, nous rencontrerons les traces d'édifices aujourd'hui disparus : l'ancienne douane, l'hôpital Saint-Eloi, premier Hôtel-Dieu, et bien sûr le fameux pont du Change, aussi appelé pont de Saône ou pont de Pierre.

 

Nous découvrirons quelques allées et cours secrètes qui ont gardé leur atmosphère d'un autre temps.

 

Le long du quai de superbes façades offrent au regard leur architecture du XVIIe et du XVIIIe siècle.


Vue panoramique sur la rive droite de la Saône, prise du quai des Célestins
Vue panoramique sur la rive droite de la Saône, prise du quai des Célestins

Nous évoquerons les importantes transformations que le quartier a connues au XIXe siècle avec la création des quais destinés à le préserver des inondations dévastatrices. Nous ferons une halte devant trois édifices majeurs qui ponctuent le paysage urbain : le Palais de Bondy (ci-dessous à gauche) , le Palais de Justice, et l'ancien archevêché, dit palais Saint-Jean (ci-dessous à droite).



Photos : Denis Lang, Michel Locatelli, Serge Vincent