Les Brotteaux : "côté Morand"

Comment l'aménagement des îles du Rhône a permis l'extension de la ville de Lyon à l'est ?


Fontaine place Maréchal-Lyautey (photo : Madeleine Lacombe)
Fontaine place Maréchal-Lyautey (photo : Madeleine Lacombe)

 

 

 

 

 

 

 

En dehors du « village-rue de la Guillotière » qui part de l’unique pont sur le Rhône, la rive gauche du fleuve, la zone Est, reste longtemps inoccupée, en partie du fait de l’instabilité des rives due aux caprices du fleuve.

 

En 1764, Jean-Antoine Morand conçoit le projet d’un « plan général de la Ville de Lyon et de son agrandissement en forme circulaire dans le quartier des Brotteaux». Le nouveau quartier, achèverait de donner à la ville la forme d’un cercle, serait relié à la presqu’île par un pont et éviterait les défauts de l’urbanisation non maîtrisée qu’avait connus la presqu’île ; les voies seraient larges, les îlots bien alignés, les artères bordées d’arbres

 

Si la réalisation du pont sur le Rhône est rapidement acceptée, l’ensemble du projet rencontrera beaucoup d’oppositions à Lyon.


Au cours de la balade, nous retracerons l'histoire de l'aménagement de ce quartier, de son évolution depuis l’agriculture et les activités ludiques jusqu'à l’artisanat et l’industrie puis les activités du tertiaire.


photo : Serge Vincent
photo : Serge Vincent

 

 

 


Statue de Jeanne d'Arc, place Puvis de Chavanne (photo : Serge Vincent)
Statue de Jeanne d'Arc, place Puvis de Chavanne (photo : Serge Vincent)