Le quartier Montchat

 

Éloigné du coeur de la ville, en bordure du grand territoire de la Guillotière, protégé des inondations par la légère déclivité des balmes dauphinoises, Montchat ne s'est véritablement urbanisé qu'à partir du 2nd empire. Même s'il est aujourd'hui touché par les effets de la densification urbaine, le quartier a gardé son caractère résidentiel et il offre au promeneur le charme discret de ses villas, de ses jardins et de ses parcs.

 

Au fil de la promenade, nous rencontrerons quelques personnages inattendus : la mascotte de Montchat, la reine Christine de Suède qui fit un séjour mouvementé au « château » en 1657, Louis Aragon et Elsa Triolet, Georges Bazin, l'historien du quartier, qui a donné son nom à un parc où nous attendent des statues à l'histoire oubliée.

 

Nous entrerons dans l'église Notre Dame de Bon Secours dont la construction dura 20 ans, de 1874 à 1894. Plus loin, avenue Lacassagne, nous nous attarderons devant la fresque qui retrace l'histoire des transports en commun de Lyon. Qui saura reconnaître les lieux si bien dépeints par Cité-Création ?

 

Nous nous interrogerons sur l'origine du nom de ce quartier et celui de nombreuses rues et places qui le composent : Louise, Julie, Antoinette, Camille, Bathazar... Et à la fin de la balade nous saurons pourquoi le cours Docteur-Long s'est longtemps appelé cours Henri.

 

De belles découvertes en perspective.