Le parc des Hauteurs I

 

Autour du parc archéologique de Fourvière

 

Le parc des hauteurs de la colline de Fourvière déroule une succession d'espaces publics végétalisés sur une distance d'environ 8 kilomètres à partir du quartier Saint-Jean. Cette première promenade de moins d'un kilomètre propose d'associer deux éléments fondamentaux de notre patrimoine, la nature et les traces du passé. Son point de départ, le parc public de la Visitation, en est un bel exemple : il unit la mise en valeur de l'ancien couvent construit en 1854 par Pierre Bossan et l'allée Munatius Plancus tout en offrant un point de vue sur l'arrivée de l'aqueduc du Gier.


photos et montage : Josette Frolon
photos et montage : Josette Frolon

Cette balade sera l'occasion de relater à grands traits la longue histoire de notre cité, depuis le néolithique (-6000 à -2000 avant notre ère) jusqu'à la fondation de Lugdunum (-43) sans oublier le passé celte de notre cité. Nous évoquerons le travail remarquable des archéologues lyonnais depuis le XIXe siècle mais aussi celui de leurs prédécesseurs de la Renaissance.

 

L'archéologie actuelle bouleverse les certitudes, ce que nous constaterons avec le « prétendu sanctuaire de Cybèle ». Nous arriverons au jardin de Magneval, emprunterons la rue de l'Antiquaille pour atteindre le récent jardin André Malraux près des Minimes où l'eau, les plantes et les évocations archéologiques résumeront l'esprit de notre balade.