Le quartier du Griffon


Le buste de Louis Pradel sur la place du même nom
Le buste de Louis Pradel sur la place du même nom
1, place Louis Pradel : Pyramide des Lyonnais
1, place Louis Pradel : Pyramide des Lyonnais


Les fossés, remparts et vignes du Moyen-Age ont laissé place à une urbanisation qui se développe dès le XIVe siècle donnant naissance au quartier du Griffon. La construction de l’Hôtel de Ville et l’implantation des clos religieux au bas des pentes vont façonner sa physionomie pour de nombreuses années. L’édification du Grand Théâtre, la Révolution qui fait disparaître églises, couvents et chapelles, puis les activités liées au tissage de la soie vont modifier son paysage. Le XXe siècle va en partie bouleverser cette harmonie avec l’arrivée du métro, les démolitions d’immeubles et le déplacement du pont Morand.


C’est ce que nous allons vous faire découvrir en suivant les pas du Griffon.


Notre Dame de la Fontaine (angle rue Romarin et rue Terraille)
Notre Dame de la Fontaine (angle rue Romarin et rue Terraille)

 

 

 

Photos : Gilles Lagrion

Escalier de l'ancien couvent des Feuillants (cour des Moirages/petite rue des Feuillants/rue de Thou)
Escalier de l'ancien couvent des Feuillants (cour des Moirages/petite rue des Feuillants/rue de Thou)
L'exécution de Saint-Mars et de Thou (source : Jules Edouard Alboise du Pujol, Auguste Maquet, Les Prisons de l’Europe, Paris, Administration de librairie, 1845)
L'exécution de Saint-Mars et de Thou (source : Jules Edouard Alboise du Pujol, Auguste Maquet, Les Prisons de l’Europe, Paris, Administration de librairie, 1845)