Historique de l'Association

 

1975 :

Un groupe de personnes se mobilisent pour la sauvegarde des thermes antiques de la rue des Farges et décident de se constituer en association. Parmi les membres fondateurs et premiers animateurs : Messieurs Cohendy, Rosier, Ducher, Catelard, Carbotti, Mounier-Kuhn, Wasmer.

 

1983 :

Parution du premier bulletin de liaison

 

1993 :

SEL fait partie des 7 associations à l'origine de la création de la Maison Rhodanienne de l'Environnement, devenue en 2016 la Maison de l'Environnement.

 

1995 :

Installation à la MRE, 32 rue Sainte-Hélène 69002 LYON.

 

2011 :

L’Université Lumière Lyon2 décide de supprimer un atelier fonctionnant depuis 1992 au sein de l'UNIVERSITÉ TOUS ÂGES intitulé « Accueil des visiteurs de Lyon ». Ce groupe menait des recherches sur l’histoire et le patrimoine lyonnais, sous la direction d’enseignants historiens, et proposait chaque année un programme de visites guidées à tous les étudiants de l’UTA, mais aussi à des universités extérieures ou étrangères. Les membres du groupe ont très majoritairement rejoint l'association Sauvegarde et Embellissement de Lyon au sein de laquelle ils poursuivent leurs activités de recherche et de visites accompagnées.

 

Création du site internet de l'association.

 

2017 :

SEL intègre les nouveaux locaux de la la Maison de l'Environnement, 14 avenue Tony-Garnier 69002 LYON

 

 

Les Présidents de l'Association

 

1975 : Maître Cohendy (Président fondateur)

1983 : Henry Berchtold

1989 : Jean Gatteau

1992 : Jean-Paul Drillien

1996 : Jacques Bonnard

2004 : Jean-Louis Pavy



Objet, projets et valeurs associatives

 

SEL a pour objet de rassembler des personnes soucieuses de manifester leur attachement au patrimoine historique, artistique, architectural et industriel de la Ville de Lyon et de sa Région. Elle mène des actions d'information, de sensibilisation et de propositions auprès du public et des décideurs locaux :

  • actions de sauvegarde et d’embellissement dans le domaine de la politique de l’urbanisme, du cadre de vie, des déplacements urbains, de l’architecture et du développement de la vie culturelle régionale…
  •  actions de promotion et d'encouragement des initiatives des pouvoirs publics ou d’origine privée propres à assurer la protection, la conservation, et  éventuellement la restauration d'édifices patrimoniaux.

   

 

Quelques activités et actions phares

  • Participation à des groupes de travail : élaboration des plans de  publicité extérieure des villes de Lyon, Villeurbanne, Irigny , reconversion de la Caserne Sergent Blandan, réhabilitation du Château La Motte ;
  • propositions pour : la mise en valeur de la Balme de Fontanières, la sauvegarde du Pavillon du Directeur de l’ancienne Manufacture des Tabacs, la mise en valeur de la place de Francfort, la sauvegarde de la statue monumentale de César, place Tolozan ;
  • interventions pour la sauvegarde de l’Horloge monumentale Charvet dite des "Guignols".