Vaise IV : de l'ancienne gare d'eau

aux anciennes usines Rivoire et Carret

 

Dans l’esprit des 3 précédents circuits, nous irons à la recherche du passé industriel de ce quartier. En dépit de son éradication quasi totale et de sa requalification à partir des années 2000, il subsiste des traces de ce passé dans le paysage urbain, et de nombreux documents entretiennent précieusement sa mémoire.

 

Nous cheminerons de l’ancienne gare d’eau à l’ancienne usine Rivoire et Carret, évoquant successivement, sur la période allant de 1830 à 1960 :

  • la batellerie (gare d’eau et Compagnie de Navigation),
  • la minoterie (moulins Vachon puis Chambeyron et autres),
  • les produits alimentaires (pâtes Rivoire et Carret, Guichard-Perrachon, brasserie Velten, la Rizerie lyonnaise, la Halle aux grains…),
  • les colorants artificiels, produits chimiques et autres dérivés (la galaxie Gillet),
  • les constructions fluviales et la chaudronnerie (Debiaume, Bonnet-Spazin…),
  • les ateliers de mécanique agricole (Massey-Harris, Richard, Mac Cormick...),
  • les activités de mesure (Falcot).
La gare deau à Vaise
La gare deau à Vaise

Publicités d'anciennes entreprises de Vaise

La gare d'eau par Eugène Brouillard (1923)
La gare d'eau par Eugène Brouillard (1923)



Nous rencontrerons d'autres témoignages d'un passé, parfois fort lointain, directement liés à la vie quotidienne des habitants, riches ou pauvres :

  • l’église Saint Camille et la cité de l’Industrie de Camille Rambaud
  • les villas des Muriers et de la Sablière
  • le site funéraire gaulois sous le parking du cinéma PATHÉ
  • l’omniprésence du petit train le "Cou-Cou" qui sillonnait le site et rythmait la vie du quartier,
  • et bien d’autres encore.

Et nous n’oublierons pas de citer les principales réalisations modernes qui donnent à ce quartier un aspect complètement renouvelé et futuriste.

Les concepteurs du site (Sud Archi) ont su rappeler le souvenir de l'actvité batelière sur la Saône, en imaginant des batiments en forme de péniches.  L'entreprise Infogrames en fut le premier occupant.
Les concepteurs du site (Sud Archi) ont su rappeler le souvenir de l'actvité batelière sur la Saône, en imaginant des batiments en forme de péniches. L'entreprise Infogrames en fut le premier occupant.

Départ de la balade : devant l'entrée du stade Joseph Boucaud, rue du quai de la Gare d'eau (au débouché du pont Schumann côté rive gauche). Arrêt TCL : gare de Vaise, par bus ou métro. On peut également accéder par la rive gauche ligne 40, Bellecour-Neuville, arrêt Masarick.

 

Retour à partir de l'arrêt Joannès-Carret vers Perrache (ligne 31) ou vers gare de Vaise (ligne 43) .

 

Texte et documents : Jean-Christian Gaudet
Un clic sur chaque photo pour l'agrandir