Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Denis LANG
24 décembre 2021
Êtes-vous dans les clous ?

Êtes-vous dans les clous ?

Celles et ceux, qui comme moi, sont nés au milieu du XXe siècle, se souviennent certainement que leur mère leur disait souvent : « Tu dois traverser dans les clous ».

Les plus jeunes se demandent peut-être, pourquoi cette formulation et pourquoi certains parlent encore de « passages cloutés » ?

Vers 1930, alors que l’automobile se développe, les autorités décident de matérialiser les passages piétons par deux rangées de clous bombés, en acier inoxydable, d’environ 10 cm de diamètre, dont la tige était calée entre les pavés, ou enfoncée dans le revêtement de la chaussée.

Ces clous ont été inventés par François Forissier, des Établissements Paulet, au Chambon-Feugerolles (Loire).

storage?id=2052484&type=picture&secret=bJt1SRc2wQ2EY2FapMkp7pQKcGHqtBzy2Znu8rBd&timestamp=1640429941

De là viennent les locutions « Être dans les clous » ou « Sortir des clous » !

Dans les années 1960, ils furent progressivement remplacés par des bandes zébrées blanches.

A Lyon ils ont presque totalement disparu, mais si vous êtes attentif vous pouvez encore en voir à l’angle du quai des Célestins et de la rue Charles Dullin et d’autres place des Célestins.

Pour rester au XXe siècle, un autre conseil que me donnait ma mère me revient : « Attends que le feu soit rouge avant de traverser »...

storage?id=2052492&type=picture&secret=6gRViJlEIAiprdUsd04Xj1ZB6XxCobQYI4SCYAkv&timestamp=1640429999

Aujourd’hui on dit plutôt « traverser au vert », on parle alors des petits bonshommes que l’on voit face à soi quand on veut traverser à un passage piéton. Mais au siècle dernier ces feux n’existaient que très rarement et on ne devait traverser que lorsque le feu était rouge pour les voitures... Je me surprends encore à dire à mon épouse : « C’est  rouge, on peut y aller ».

L'un des plus célèbres passage piétons : Abbey road des Beatles

storage?id=2052506&type=picture&secret=GYMMPfvCjvRJzZz05nPRem9tmLqSqHxMJ3EoNtBm&timestamp=1640430089
icoComment35Color
icoComment35Color
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
SEL soutient le projet de remise en eaux des lions de la place Sathonay

SEL soutient le projet de remise en eaux des lions de la place Sathonay

Dans le cadre du budget participatif de la Ville de Lyon, deux adhérents de SEL, qui sont aussi...

18 juin 2022
Que deviendra la fontaine de Michel Perrache aux jardins du Rosaire ?

Que deviendra la fontaine de Michel Perrache aux jardins du Rosaire ?

Si vous êtes allé vous promener dans les jardins du Rosaire, sur la pente de Fourvière, vous...

Michel LOCATELLI
30 janvier 2022
Jardins du Rosaire : pourquoi portent-il ce nom ?

Jardins du Rosaire : pourquoi portent-il ce nom ?

Vous connaissez les Jardins du Rosaire sur les pentes de la colline de Fourvière. Le site va...

28 janvier 2022
Êtes-vous dans les clous ?

Êtes-vous dans les clous ?

Celles et ceux, qui comme moi, sont nés au milieu du XXe siècle, se souviennent certainement que...

Denis LANG
24 décembre 2021
Ancienne manufacture des tabacs : rénovation de la maison du Directeur

Ancienne manufacture des tabacs : rénovation de la maison du Directeur

On se souvient que SEL avait contribué à la sauvegarde de la maison du directeur de l'ancienne...

4 septembre 2021
Fontaine, je ne verrai pas ton eau

Fontaine, je ne verrai pas ton eau

Encore un exemple de fontaine sans eau, avec un bassin recouvert d'un dépôt verdâtre peu...

28 août 2021